Les 6 finalistes du prix Anaïs Nin 2018 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 19.01.2018 à 13h04 (mis à jour le 19.01.2018 à 16h34) Sélection

Les 6 finalistes du prix Anaïs Nin 2018

Michel Bernard, Catherine Cusset, Nicolas Fargues, Hélène Gester, Violaine Huisman et Régis Jauffret - Photo H. BAMBERGER / C. HÉLIE / H. BAMBERGER / DR / BEOWULF SHEEHAN / O. DION

Le prix sera remis le 12 février au Théâtre de l'Odéon.

Le jury du prix Anaïs Nin a retenu vendredi 19 janvier six romans finalistes pour son édition 2018. Le groupe Madrigall s'impose avec trois titres chez Gallimard, un chez P.O.L et un dernier à La table ronde.

Le prix sera remis le 12 février au Théâtre de l'Odéon. Orienté vers le monde anglo-saxon, le lauréat pourra soit recevoir un chèque de 3000 euros soit choisir de faire traduire son œuvre en anglais afin de faciliter la vente des droits dans le monde anglo-saxon.

Les 6 finalistes :
  • Le bon cœur de Michel Bernard (La table ronde)
  • Vie de David Hockney de Catherine Cusset (Gallimard)
  • Je ne suis pas une héroïne de Nicolas Fargues (P.O.L.)
  • Un vertige d'Hélène Gestern (Arléa)
  • Fugitive parce que reine de Violaine Huisman (Gallimard)
  • Microfictions 2018 de Régis Jauffret (Gallimard)
Le jury 2018 se compose d'auteurs français et de plusieurs agents anglais et américains: Mohammed Aïssaoui, journaliste au Figaro et écrivain, les écrivaines Nelly Alard, Judith Housez, Capucine Motte et Karine Tuil, Pierre Bontemps, président et fondateur de la société Coriolis, Françoise Cloarec, psychanalyste, David Foenkinos, écrivain, Lucinda Karter, agent littéraire, Baptiste Liger, journaliste, Koukla MacLehose, scout talent UK et Georges Saier, président et fondateur de la société Very.
close

S’abonner à #La Lettre