Christiana Moreau récompensée du Prix des lecteurs Club 2018 | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 09.02.2018 à 17h15 (mis à jour le 09.02.2018 à 18h00) Belgique

Christiana Moreau récompensée du Prix des lecteurs Club 2018

Christiana Moreau - Photo PRÉLUDES

La chaîne de librairies belges francophones a distingué l'auteure pour La sonate oubliée (Préludes).

Pour sa seconde édition du Prix des lecteurs Club, un jury amateur a récompensé, "au terme d'une discussion animée et d'un vote serré", Christiana Moreau pour son premier roman La sonate oubliée (Préludes). Le prix lui sera remis au cours du cocktail d’inauguration de la Foire du Livre de Bruxelles le 21 février prochain par le parrain de cet événement, Patrick Weber, historien de l'art, journaliste et romancier.
 
Les nouveaux membres du jury ont été séduits par une "lecture aussi captivante qu’enrichissante", un "voyage de papier aux saveurs d’une carte postale intemporelle et remplie de couleurs", et ont été embarqués par "ces deux histoires qui n’auraient jamais dû s’entremêler et offrent une ode à la musique classique presque enivrante". Ils en ont enfin salué le "charme absolu, de la première note au point final".
 
Dans La sonate oubliée, l'auteure retrace la vie de Lionella, 17 ans, jeune belge d'origine italienne, qui ne vit que pour le violoncelle. Alors qu'elle cherche un nouveau morceau, son meilleur ami lui apporte une boîte ancienne qui contient une partition et un journal intime. La jeune femme se plonge alors au XVIIIe siècle dans le destin d'Ada, une orpheline qui vivait dans un pensionnat de Venise où Vivaldi enseignait la musique.
 
Doté de 3000 euros, le Prix des lecteurs Club récompense des auteurs belges francophones qui se sont distingués au cours de l’année par leur talent littéraire. Christiana Moreau bénéficiera également d'une mise en avant dans les 45 librairies-papeterie Club à Bruxelles et en Wallonie.
 
L'année dernière, la première édition du Prix des lecteurs Club avait distingué Alia Cardyn pour Une vie à t'attendre (Charleston).
close

S’abonner à #La Lettre