Par Isabel Contreras, le 06.10.2017 à 16h41 (mis à jour le 06.10.2017 à 20h11) Proclamation

Yamen Manai reçoit le prix des Cinq continents de la francophonie 2017

Yamen Manai - COPIE D'ÉCRAN/TV5 MONDE

L'écrivain tunisien a été récompensé pour son troisième roman, L'amas ardent, publié en avril chez Elyzad.

Le jury du prix des Cinq continents de la francophonie 2017, réuni ce vendredi 6 octobre au siège de l'Organisation internationale de la francophonie, a distingué l'ingénieur et écrivain tunisien Yamen Manai pour L'amas ardent, paru en avril chez l'éditeur tunisien Elyzad.

La présidente du jury, la journaliste Paula Jacques, a salué "cette fable aux accents voltériens""un apiculteur défend ses abeilles contre une secte de frelons particulièrement agressive. Avec humour et une écriture limpide, l'auteur nous en apprend davantage sur les pulsions meurtrières des fanatiques que bien des discours".

Le prix remis à Francfort

La remise du prix à Yamen Manai aura lieu le mercredi 11 octobre au pavillon d’honneur de la Foire du livre de Francfort, "Francfort en français".

Doté de 10000 euros, le prix des Cinq continents de la francophonie réunit un jury composé de onze écrivains originaires de tout l’espace francophone: Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Hubert Haddad (Tunisie-France), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice), René de Obaldia (Hong-Kong), Lyonel Trouillot (Haïti) et Fawzia Zouari (Tunisie), lauréate du prix 2016.

Le prix des Cinq continents de la francophonie, créé en 2001, permet de "mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents", et d'offrir à l'auteur primé un "rayonnement international".

 
close

S’abonner à #La Lettre