Par Léopoldine Leblanc, le 31.07.2017 à 15h05 (mis à jour le 31.07.2017 à 16h00) Un premier roman par jour

Timothée de Fombelle, "Neverland" chez l’Iconoclaste

Timothée de Fombelle - DR/L’ICONOCLASTE

Durant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2017. Aujourd’hui, Neverland de Timothée de Fombelle, à paraître le 30 août chez l’Iconoclaste.

Connu pour ses livres jeunesse, Timothée de Fombelle poursuit ce qu’il appelle la "chasse de l’enfance" dans Neverland, son premier roman destiné aux adultes, à paraître le 30 août chez l’Iconoclaste.
 
"Je voulais l’enfance absolue, la source commune", affirme l’auteur dès les premières pages. Dans ce récit au titre du pays imaginaire de Peter Pan, Timothée de Fombelle s’attarde sur les impressions fugitives de l’adulte qui accepte de réveiller l’enfant qu’il était : "On fait semblant d’être grand. Et, dans le meilleur des cas, je crois, on fera semblant toute sa vie", assure-t-il.

Un matin d’hiver, le narrateur quitte la ville pour rejoindre sa maison de famille sur une île de la Sèvre nantaise. Comme s’il remontait le temps, il retrouve ses terres d’enfance et surtout "un royaume de conte, verdoyant et aquatique", écrit Véronique Rossignol dans son avant-critique pour Livres Hebdo, qui salue "un texte bref à la fois abstrait, allégorique et organique".
 
Auteur de romans jeunesse mais aussi de pièces de théâtre, Timothée de Fombelle s’est fait remarquer par les aventures de ses héros Tobie Lolness (2006), Vango (2010), Le Livre de Perle (2014), La bulle (2015) et Brune (2016), parmi la dizaine de ses ouvrages parus chez Gallimard-Jeunesse.
close

S’abonner à #La Lettre