Au Salon du livre et de la presse de Genève en 2016. - PHOTO PATRICK ROY

Les ventes de livres connaissent cette année en Suisse romande un démarrage aussi difficile qu’en France. Editeurs, distributeurs et libraires cherchent dans la diversification de nouveaux relais de croissance. Etat des lieux à la veille du Salon du livre et de la presse de Genève du 26 au 30 avril.

En fonction du résultat du premier tour de l’élection présidentielle française, le 31e Salon du livre de Genève s’ouvrira le 26 avril dans une ambiance soulagée, attentive ou très inquiète. "Nous partageons la littérature, mais pas seulement, nous vivons avec les préoccupations de nos voisins, et tout ce qui se passe en France nous affecte", souligne Françoise Berclaz, présidente de la branche lib

Lire la suite (16 240 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre