Par Claude Combet, le 15.09.2015 à 20h47 (mis à jour le 17.09.2015 à 11h35) - 1 commentaire Royaume Uni

L'ultime sélection du Man Booker Prize 2015

Cinq des six titres figurant dans la dernière sélection du prestigieux prix littéraire britannique décerné le 13 octobre, seront traduits en français à L’Olivier, chez Albin Michel, chez Buchet-Chastel et chez Phébus.

A Spool of Blue Thread, de l’Américaine Anne Tyler (Chatto & Windus) ; The Fishermen, du Nigérien Chigozie Obioma (ONE, Pushkin Press) ; A Little Life, de l’Américaine Hanya Yanagihara (Picador) ; A Brief History of Seven Killings, du Jamaïcain Marlon James (Oneworld Publications) ; The Year of the Runaways, premier roman du Britannique Sunjeev Sahota (Picador) et Satin Island, du Britannique Tom McCarthy (Jonathan Cape) composent la dernière sélection du Man Booker Prize 2015, qui récompense chaque année un roman anglophone publié en Grande-Bretagne.

Si le livre de Sunjeev Sahota n’a pas encore d’éditeur en France, les éditions de L’Olivier annoncent pour 2016 la traduction de The Fishermen, de Chigozie Obioma et de Satin Island, de Tom McCarthy, prévu à la rentrée littéraire d’août. Albin Michel publiera aussi à la rentrée littéraire 2016, A Brief History of Seven Killings, de Marlon James. Tandis que Phébus annonce pour mai 2016 la traduction de A Spool of Blue Thread d' Anne Tyler et Buchet-Chastel pour janvier 2017 celle de A Little Life, de Hanya Yanagihara.

Les finalistes recevront chacun 2 500 £ (3 532 €), seront invités dans différents festivals littéraires et participeront à la lecture, la veille de la proclamation le 12 octobre, au Southbank Centre. Le gagnant recevra 50 000 £ (70 641 €) et sera révélé le 13 octobre au cours d’une cérémonie à Londres au Guildhall, retransmise par la BBC.

En 2014, le Man Booker Prize a récompensé The Narrow Road to the Deep North, de l’Australien Richard Flanagan (Chatto & Windus).

1 commentaire déjà posté

Jeanjacques - il y a 2 ans à 22 h 41

Et le gagnant 2014, a-t-il été / va-t-il être publié en France ?

close

S’abonner à #La Lettre