Par Claude Combet, le 14.10.2015 à 16h51 (mis à jour le 14.10.2015 à 17h00) Royaume-Uni

Le Jamaïcain Marlon James remporte le Man Booker Prize 2015

Marlon James - DR

A Brief History of Seven Killings (Oneworld Publications) reçoit le plus prestigieux prix littéraires britanniques. Le roman paraîtra en français en septembre 2016 chez Albin Michel.

Le Jamaïcain Marlon James a remporté le 13 octobre le Man Booker Prize 2015, avec A Brief History of Seven Killings, publié par la maison indépendante Oneworld Publications, dont c’est la première récompense littéraire. Décerné au meilleur roman original en langue anglaise, le prestigieux prix britannique s’est ouvert en 2014 aux auteurs du monde anglophone et distingue pour la première fois un écrivain jamaïcain. Il est doté de 50 000 £ (67 000 euros).
C’est un roman de l’exil. Marlon James
"C’est le roman le plus risqué que j’ai écrit, en termes de sujet et de forme. C’est un roman de l’exil. J’avais besoin de cette distance et de sentir que, peut-être, son écriture serait sans conséquences" a déclaré Marlon James lors de la cérémonie de remise du prix au Guildhall, ajoutant qu’il espérait que sa victoire apporterait davantage d’attention à la littérature caribéenne. Il a aussi dédié le prix à son père et a rendu hommage à Salman Rushdie, lauréat 1981 avec Les enfants de minuit.

Fondé sur des faits réels, A Brief History of Seven Killings raconte la nuit du 3 décembre 1976 et l’attaque dont Bob Marley et son groupe ont été victimes juste avant un concert. Ce roman choral aux 75 personnages et de 686 pages, se déroule à Kingston, la ville natale de l’auteur. Albin Michel le publiera en septembre 2016 pour la rentrée littéraire.

"C’est un roman policier qui dépasse son genre et nous plonge dans une histoire récente qu’on connaît trop peu. Le roman avance à une vitesse folle et deviendra un classique de notre temps" a déclaré le président du jury, Michael Wood.

A Brief History of Seven Killings a devancé Satin Island, du Britannique Tom McCarthy (Jonathan Cape), à paraître à L’Olivier pour la rentrée littéraire 2016 ; The Fishermen, du Nigérien Chigozie Obioma (ONE, Pushkin Press), à paraître à L’Olivier en 2016 ; The Year of the Runaways, premier roman du Britannique Sunjeev Sahota (Picador) ; A Spool of Blue Thread, de l’Américaine Anne Tyler (Chatto & Windus), à paraître chez Phébus en mai 2016, et A Little Life, de l’Américaine Hanya Yanagihara (Picador), à paraître chez Buchet-Chastel en janvier 2017.

Marlon James succède à l’Australien Richard Flanagan, lauréat du Man Booker Prize 2014 avec The Narrow Road to the Deep North, qui s’est vendu à 300 000 exemplaires au Royaume-Uni et à 800 000 dans le monde, et à Eleanor Catton, lauréate 2013 avec The Luminaries (Les Luminaires), traduit chez Buchet-Chastel en janvier 2015.
 
close

S’abonner à #La Lettre