Par Jean-Claude Perrier, le 12.01.2018 29 janvier > Récit France > Benoît Duteurtre

La valse des adieux

Benoît Duteurtre - MAURICE ROUGEMONT/OPALE/LEEMAGE/FAYARD

Benoît Duteurtre ressuscite un dandy de la Belle Epoque et des Années folles, mort à Auschwitz et injustement oublié.

C’est grâce à son érudition encyclopédique en musicologie, à son goût pour les genres "désuets" (l’opérette, en particulier), que Benoît Duteurtre est "tombé", par hasard, sur le nom de Fernand Ochsé (1879-1944), lequel, à l’origine, ne lui parlait guère. Il s’est ensuite rendu compte, en faisant des recherches, que l’homme avait joué un rôle non négligeable dans notre histoire intellectuelle, qu’

Lire la suite (2 290 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (16 articles)

Thématique

Livre cité (1)

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre