"Son message serait passé inaperçu. Et resté sans portée pratique, car la vie moderne était saturée de sollicitations médiatiques aussi impossibles à éviter que la pollution de l’air. Dans ce monde excitant le désir en permanence, l’objectif était bien de trouver comment y résister malgré les stimuli incessants…", écrit Nicolas Gaudemet dans La fin des idoles, premier roman qui paraîtra le 2 mars

Lire la suite (400 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (19 articles)

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre