Entre deux mers et trois continents | Livres Hebdo

Par Jean-Claude Perrier, le 09.03.2018 22 mars > Histoire France > Suez

Entre deux mers et trois continents

Les deux voies de la route maritime du grand projet du canal de Suez. - DR

L’histoire du canal de Suez, racontée par des spécialistes français et égyptiens.

Dans son roman Le fellah, paru en 1869, l’année même de l’inauguration du canal de Suez, le bien injustement oublié Edmond About énonçait ainsi le bilan de l’entreprise : "la plus grande dépense a été pour l’Egypte, la plus grande gloire pour la France, le plus grand profit pour l’Angleterre". On ne saurait mieux dire. C’est l’Egypte de Saïd Pacha, l’ami de Ferdinand de Lesseps, puis du khédive Is

Lire la suite (2 230 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre