Par Fabienne Jacob, le 08.09.2017 (mis à jour le 08.09.2017 à 07h22) Dossier

Dossier Rentrée jeunesse : même pas peur

Cavale de Stéphane Servant et Rébecca Dautremer, chez Didier Jeunesse. - DIDIER JEUNESSE

Préoccupée par les menaces qui pèsent sur le monde, la littérature jeunesse oppose diverses résiliences qui ont pour nom amitié, humour ou art. Malgré la veine de la dystopie, le roman jeunesse garde espoir, et souvent même se marre. A l’abri de leurs jeunes années, les plus petits, eux, s’enchanteront d’albums de plus en plus poétiques.

Comme son aînée, la rentrée jeunesse sera jalonnée de moments forts, liés à de grands noms de la littérature. Ainsi, la parution chez Gallimard Jeunesse du nouveau Philip Pullman, le tome 1 de La trilogie de la poussière, fera sans doute aussi grand bruit que sa précédente série, A lacroisée des mondes. Autre événement chez le même éditeur, le premier pas en littérature jeunesse de la grande dame

Lire la suite (21 620 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre