Délit de faciès | Livres Hebdo

Par Véronique Rossignol, le 09.03.2018 15 mars > Premier roman France > Sabyl Ghoussoub

Délit de faciès

Sabyl Ghoussoub - DR/L’ANTILOPE

Sabyl Ghoussoub s’amuse des affres identitaires d’un jeune Arabe qu’on prend pour un Juif.

Aleph, le narrateur du premier roman de Sabyl Ghoussoub, est arabe. D’origine libanaise, ses parents chrétiens se sont exilés à Paris en 1975, mais son malheur depuis l’enfance, c’est qu’il peut ressembler à tout le monde. "J’avais une tête de Juif, d’islamiste, de Portugais, d’Iranien et de con. J’avais un gros nez, une tête de footballeur brésilien et de fils à papa saoudien milliardaire. Je n’a

Lire la suite (2 000 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématique

Livre cité (1)

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre