"Chiisakobé", de Minetarô Mochizuki, récompensé par la critique | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 07.07.2016 à 17h13 (mis à jour le 07.07.2016 à 18h00) - 1 commentaire Japan Expo 2016

"Chiisakobé", de Minetarô Mochizuki, récompensé par la critique

Le 10prix Asie de la critique de l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) est décerné à Chiisakobé, de Minetarô Mochizuki (Le Lézard noir). 

Dans le cadre du festival Japan Expo, qui ouvrait ses portes ce jeudi 7 juillet, l'ACBD (Association des critiques et journalistes de bande dessinée) a primé Chiisakobé du mangaka Minetarô Mochizuki en lui décernant son prix Asie de la Critique ACBD 2016.

Dans ce manga publié au Lézard noir, l'auteur transpose dans le Japon contemporain le roman de Shûgorô Yamamoto, situé dans la période Edo (début du XIXe siècle). Le roman a été publié en français sous le titre de Barberousse, traduit par Corinne Atlan et publié au Rocher en 2009.



Ce prix, qui distingue une bande dessinée asiatique remarquable, parue en français entre juillet 2015 et juin 2016, a été remis en public, jeudi 7 juillet, lors d'une table ronde animée par des membres de l'association avec les éditeurs des titres sélectionnés, sur la scène Kuri de la Japan expo 2016. 

Quatre autres titres étaient en compétition pour le prix Asie de la Critique ACBD 2016 : 
  • Anguilles démoniaques de Yusuke Ochiai et Yû Takada (Komikku)
  • Le club des divorcés de Kazuo Kamimura (Kana)
  • Les enfants de la baleine d’Abi Umeda (Glénat)
  • Unlucky Young Men de Kamui Fujiwara et Eiji Ôtsuka (Ki-oon).
L'année dernière, le manga Poison city, de Testuya Tsutsui (Ki-Oon), avait été récompensé.
 

1 commentaire déjà posté

Clara Dom - il y a 2 ans à 17 h 29

Un grand merci à Miyako Slocombe, la traductrice, de nous permettre de le lire en français.

close

S’abonner à #La Lettre