Bilan 2017 : un niveau record pour les traductions | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 09.03.2018 Chiffres

Bilan 2017 : un niveau record pour les traductions

Le rayon littérature étrangère de la librairie La Malle aux histoires, à Pantin. - OLIVIER DION

Avec 13 027 nouveautés et nouvelles éditions (+ 4,4 %), la part des traductions dans la production française de livres a atteint 19,1 % en 2017 alors qu’elle n’était que de 14 % en 2007. La littérature, la bande dessinée, la jeunesse, les sciences humaines et sociales et l’art sont les secteurs éditoriaux les plus traducteurs.

Lentement mais sûrement, la part des traductions dans la production de l’édition française progresse. Témoignant de la mondialisation croissante du secteur, au sein duquel les échanges de droits se sont multipliés au fil des années, elle a atteint 19,1 % de l’ensemble de la production éditoriale française en 2017 d’après nos données exclusives Livres Hebdo/electre.com, soit près d’un nouveau titre

Lire la suite (5 020 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Cet article fait partie du dossier:

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre