Par Isabel Contreras, le 16.05.2017 à 18h16 (mis à jour le 16.05.2017 à 19h00) Littérature

Barbara Israël, lauréate du Prix-Baie des Anges 2017

Barbara Israël - ARNAUD FÉVRIER/FLAMMARION

Paru en janvier chez Flammarion, Saint Salopard est primé pour la deuxième fois.

Le prix Nice-Baie des Anges a été attribué, mardi 16 mai, à la romancière et réalisatrice niçoise Barbara Israël pour son roman Saint salopard, publié en janvier chez Flammarion. Il sera remis le 22 mai par le maire de Nice, Christian Estrosi, en ouverture du 22e Festival du livre de Nice.

Le roman se fonde sur une correspondance fictive entre l'écrivain Maurice Sachs et les grandes figures de sa vie et de son époque, qui révèle une personnalité amorale et ambiguë, sachant aussi bien susciter l'enthousiasme que le désenchantement. L'écrivain était un paradoxe vivant: juif devenu collaborateur, homosexuel et marié, écrivain dans l'âme, refoulé, dénonciateur puis victime des camps à son tour. Ce roman a déjà été couronné en mars par le Prix des Hussards 2017.

Présidé par Franz-Olivier Giesbert, le jury se composait des auteurs Paule Constant, Irène Frain, Aurélie de Gubernatis, Didier van Cauwelaert, Laurent Seksik, du conseiller municipal et délégué à la lutte contre l’illéttrisme Jean-Luc Gag et du rédacteur en chef d’Azur TV, Nicolas Galup. Un jury de 10 lecteurs, sélectionnés par Azur TV, a également été associé aux délibérations.
close

S’abonner à #La Lettre