Par Hervé Hugueny, à Francfort, le 10.10.2017 à 17h29 (mis à jour le 10.10.2017 à 22h11) Francfort

Andrew Wylie livre sa vision d'une littérature mondialisée

Andrew Wylie - HERVÉ HUGUENY

Invité à prononcer le discours d'ouverture du programme de conférences et de rencontres organisées au Business Club de la foire de Francfort, mardi 10 octobre, le célèbre agent littéraire américain a fait valoir que la différence des perceptions nourrit l'universalité de la littérature.

Aussi différents soient leurs univers, les auteurs "ne voient pas des choses différentes, ils voient les choses différemment”, estime Andrew Wylie. Le président et fondateur de l'agence littéraire du même nom, basée à New York, prononçait mardi 10 octobre le discours d'ouverture du programme de conférences et de rencontres organisées pendant cinq jours au Business club de la Foire internationale d

Lire la suite (1 780 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre